Histoire

On a découvert entre le pont de planches et neuvelle, des fondations qui attestent que ce lieu a été habité. 2 bustes en bronze ont été trouvés sous les décombres ; près de là passait la voie romaine de l’Ognon et de la Saône.

Les habitants furent affranchis le 10 septembre 1436 par Jean et Antoine Oiselay, moyennant la cence annuelle de 60 écus d’or (soit 90frs ancienne moyenne monnaie de bourgogne en 1664).

En 1569 incendie complet du village par des soldats du duc des deux ponts.

Au cœur du village une église construite en 1901 par un don de Madame la Comtesse De Saint Faron née Lefort de Letondor en mémoire de son époux.

Deux lavoirs sont encore visible dans le village, l’un sur la route de Vezet l’autre sur la route de Neuvelle.

Au centre du village une belle fontaine ronde avec sa colonne centrale cannelée entièrement en fonte et sortie des fonderies de la Romaine en 1861.

La Romaine :En 1310 les moines de la charité établirent un fourneau sur la Romaine qui lui a donné son nom. En 1327 Guillaume D’Arguel leur donna l’autorisation d’extraire le minerai de fer dans le bois de Bellevaivre la forge aurai été fondée en 1333. Elle disparaît en 1760. Le fourneau produisait 400 tonnes de fonte en 1788 et s’éteint définitivement qu’en 1872. Deux cubilots de seconde fusion qui lui avait été adjoint des 1830 lui survécurent et furent abandonnés seulement en 1936. Il subsiste quelques bâtiments. La Romaine serait le premier établissement métallurgique de la Haute-Saône.